L'Œuvre de l'art, tome 1 : Immanence et trancendance

By Gérard Genette

Les œuvres d’art revêtent deux modes d’existence, qui sont l’immanence et l. a. transcendance. L’immanence est définie par le kind d’objet en lequel l’œuvre « consiste », et se distribue ainsi en deux régimes, baptisés depuis Nelson Goodman l’autobiographique et l’allographique. Dans le most suitable, l’objet d’immanence (un tableau, une sculpture, une functionality) est matériel et se manifeste de lui-même. Dans le moment, cet objet (un texte littéraire, une composition musicale, le plan d’un édifice) est idéal, conçu par réduction à partir de ses manifestations physiques : livres, walls, exécutions. l. a. transcendance est définie par les diverses manières dont une œuvre déborde son immanence : lorsqu’elle consiste en plusieurs objets non identiques (œuvres à « models »), lorsqu’elle se manifeste de manière lacunaire (fragments) ou indirecte (copies, reproductions, descriptions) ou lorsqu’elle agit diversement selon les lieux, les époques, les individus, les circonstances : on ne regarde jamais deux fois le même tableau, on ne lit jamais deux fois le même livre. L’œuvre ne se réduit donc pas à son objet d’immanence, parce que son être est inséparable de son motion. L’œuvre d’art est toujours déjà l’œuvre de l’art.

Show description

Preview of L'Œuvre de l'art, tome 1 : Immanence et trancendance PDF

Best Aesthetics books

Branches: Nature's Patterns: A Tapestry in Three Parts

As a part of a trilogy of books exploring the technology of styles in nature, acclaimed technology author Philip Ball right here appears to be like on the shape and progress of branching networks within the flora and fauna, and what we will be able to research from them. Many styles in nature exhibit a branching shape - timber, river deltas, blood vessels, lightning, the cracks that shape within the glazing of pots.

Aesthetic Creation

What's the function of a piece of artwork? What drives us to make artwork? Why will we worth paintings and eat it? Nick Zangwill argues that we won't comprehend the character of artwork with no first having solutions to those basic questions. On his view, which he dubs 'the Aesthetic construction Theory', a piece of artwork is anything created for a selected aesthetic objective.

Work and Object: Explorations in the Metaphysics of Art

Paintings and item is a learn of basic questions within the metaphysics of artwork, particularly how works relate to the fabrics that represent them. concerns concerning the construction of works, what's crucial and inessential to their id, their exact forms of houses, together with aesthetic houses, their amenability to interpretation, their kind, the stipulations below which they could exit of lifestyles, and their relation to perceptually indistinguishable doubles (e.

Philosophies of Art and Beauty: Selected Readings in Aesthetics from Plato to Heidegger

This anthology is extraordinary not just for the choices themselves, between which the Schelling and the Heidegger essays have been translated specially for this quantity, but in addition for the editors' common creation and the introductory essays for every choice, which make this quantity a useful relief to the research of the strong, recurrent rules touching on artwork, attractiveness, severe process, and the character of illustration.

Additional info for L'Œuvre de l'art, tome 1 : Immanence et trancendance

Show sample text content

Forty seven. Ils ne sont pourtant pas toujours, je l’ai dit, respectés à l’édition, surtout posthume, comme le montre le variety habituellement fait aujourd’hui aux prescriptions typographiques de Thackeray. forty eight. A toutefois d’accepter l. a. relation analogique entre aigu/grave et haut/bas, voire droite/gauche, dont le fondement n’est pas assuré, et que Berlioz, par exemple, jugeait absurde : � Car pourquoi le son produit par une corde exécutant trente-deux vibrations par seconde serait-il plus rapproché du centre de l. a. terre que le son produit par une autre corde exécutant par seconde huit cents vibrations ? remark le côté droit du clavier de l’orgue ou du piano est-il le haut du piano, ainsi qu’on a l’habitude de l’appeler ? Le clavier est horizontal… » (1862, p. 241). D’ailleurs, même sur une portée, une gamme n’est littéralement � ascendante » ou � descendante » qu’à situation de tenir los angeles partition verticale. forty nine. Il s’agit en fait plutôt de ce qu’on appelle ailleurs un � concept », objet esthétique quelque peu paradoxal que nous allons considérer sous peu. 50. Cette idéalité du script n’apparaît évidemment guère, par exemple, à l’usager, qui n’a affaire qu’à des recettes manifestées et à des exécutions. Mais l. a. conversion de l’une en l’autre feel bien, comme ailleurs, une réduction, consciente ou non, au variety (ce qu’il y a de commun à l. a. recette et à son exécution). fifty one. Goodman le reconnaît d’ailleurs (1968, p. 238). fifty two. Ou peut-être alternativement, en une oscillation plus ou moins rapide, comme dans los angeles belief clignotante du lapin-canard de Jastrow ou du dice de Necker. fifty three. Poétique, 1453 b. fifty four. Comme l’est sans doute pour Aristote celle du meurtrier de Mitys tué par l. a. chute de los angeles statue de sa victime, � coup du hasard qui semble arrivé à dessein », ce qui produit toujours � les plus belles histoires » (ibid. , 1452 a). fifty five. Goodman 1968, p. 232. fifty six. Radicalement, parce qu’il position, comme susdit, l’objet d’immanence au-delà des mots qui le rapportent. En ce sens, bien sûr, l. a. delicacies est plus allographique que l. a. littérature, et l. a. fiction que los angeles poésie, vehicle on ne peut nier que l’objet culinaire soit plus specific de sa recette qu’un texte ne l’est de ses manifestations orales ou écrites, ni l’intrigue de Tom Jones plus distante de sa hint lisible que ne l’est celle ( ? ) d’Un coup de dés. Mais cette façon de parler est sans doute passablement métaphorique. nine. L’état conceptuel Reste donc à définir le régime d’immanence de cette sorte d’œuvres très particulière, et d’apparition (ou plutôt, nous le verrons, d’institution) très récente, qu’on appelle, d’un qualificatif encore plus récent, les œuvres conceptuelles. Je vais appliquer cette catégorie fortress au-delà des formes d’art officiellement considérées sous ce vocable, et j’espère justifier en temps voulu cette extension, que je ne suis d’ailleurs pas le most popular à pratiquer. De l’objet à l’acte Je partirai d’un cas particulier, choisi pour sa simplicité, et accessoirement sa notoriété : un ready-made � pur » – j’entends par cet adjectif peu orthodoxe un ready-made non helpé (ou rectifié), comme l’est l. a. Joconde à moustaches, non prélevé sur un ensemble plus complexe comme los angeles Roue de bicyclette, et non affecté, comme l. a. pelle à neige baptisée A valoir sur le bras cassé, ou même l’urinoir Fountain, par l’imposition d’un titre plus ou moins ingénieux, ironique ou énigmatique1 : l’égouttoir à bouteilles proposé par Duchamp en 1914 sous le titre littéral Bottlerack2.

Download PDF sample

Rated 4.07 of 5 – based on 12 votes